Dimanche 21/12/14 : 4ème de l'Avent (BA04)

Dimanche 21 décembre 2014 : 4ème de l'Avent (Année B – BA04)

-->Cliquez ici pour consulter/télécharger les notes herméneutique/homilétiques<--
-->du côte de l'ÉPUdF<--

Pour trouver Dieu, les hommes se mettent en pèlerinage vers les hauts lieux et les temples majestueux.
Mais pour trouver l'homme, Dieu s'est mis en route, vers la demeure ignorée et la maison silencieuse de la plus humble descendante de la maison de DAVID.

ACCUEIL

La grâce et la paix nous sont à tous données, de la part de Dieu notre Père, et de la part de Jésus notre frère, dans la communion de l'Esprit : Il fait jaillir en nous les sources de l'amour et de la vie !
« Sois sans crainte, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu !».
Ce qui fut annoncé à Marie vaut aussi pour nous tous !
C’est pourquoi je vous salue tous !
Car la grâce nous est offerte !

1
Le Seigneur notre Dieu se cherche une demeure, Il veut habiter chez les humains, Il veut résider parmi nous. Il ne demande pas un palais gigantesque, Au-delà de la mesure.
Il ne s'intéresse guère aux briques ou aux pierres, c'est au cœur de nos vies qu'Il veut faire sa demeure !

2
Nous sommes assemblés parce que nous avons besoin de force créatrice.
Nous sommes ici parce que nous voulons suivre le chemin de l’amour.
Nous voulons sentir passer le souffle de la sagesse divine.
Nous voulons célébrer la fête du Dieu vivant !

Prions :
Seigneur notre Dieu, tu surgis des profondeurs de notre désir,
Tu deviens pour nous Parole et chemin, tu es amour et ivresse de vie,
tu nous donnes la vie,
tu es notre raison d’être !
D’après Praxis 1998

Nous chantons la présence de Dieu parmi nous !

 

66 § 1, 2, 3 & 4 "Vous tous les peuples..."
LOUANGE

Psaume 89/1-5, 20-30
Je veux chanter à jamais l'amour du Seigneur et proclamer d'âge en âge
sa fidélité.
En effet, je peux le dire Car tu l'as promis : L'amour est inébranlable pour l'éternité.
Ta fidélité est établie dans les cieux.
Le Seigneur a contracté une alliance avec son élu ; Il a fait un serment à David, son serviteur : "J'affermis ta dynastie pour l'éternité et j'établirai ton trône au siècles des siècles".
J'ai découvert en David un bon serviteur ; c'est lui que j'ai consacré de mon huile sainte.
Ma main le tient fermement, Elle est son soutien. Et mon bras l'affermira, Il sera sa force.
Ma grâce et ma vérité Seront avec lui, Il relèvera le front Par la force de mon nom.
J'étendrai jusqu'à la mer Sa domination. J'établirai son empire Jusque sur les fleuves.
En m'invoquant, il dira : Mon Père, c'est toi ! Tu es le roc qui me sauve, Tu es mon dieu.
Et moi, je ferai de lui Mon fils premier-né, le plus élevé des rois, des rois de la terre !
Je lui garderai pour toujours mon amour et ma grâce, et mon alliance fidèle lui est assurée.
Je ferai durer toujours sa postérité, et son trône aussi longtemps que durent les cieux.

BEG    Psaume 102
Aujourd’hui je suis seul, je suis triste, je n'ai plus de voix.
Mon pain a un goût de cendre
et ma douleur est telle que j'en oublie de manger.
Mais je ne suis pas seul et je me souviens : cela me donne un brin d'espoir.
Beaucoup d'autres crient avec moi, pleurent avec moi, espèrent avec moi :
Bien avant moi, mais pour moi déjà, ils ont crié.
Oui, tu te lèveras, tu auras pitié de ton peuple. Et l'heure viendra, l'heure de ton amitié et de ta vérité, l'heure de relever les ruines.
Tu descendras vers nous, enfants de la mort, et tu nous feras vivre.
Le rêve deviendra réalité, et les lamentations se changeront en louanges.
Si nos années s'envolent comme une fumée, TOI, tu demeures ce que tu es, pour toujours.
C'est pourquoi notre louange ne cessera pas tant que nous respirerons.
Garde en nous, Seigneur, le souffle de ton Esprit !
Beginn 14

 

66 § 1, 2, 3 & 4 "Vous tous les peuples..."
Pour tenir lieu de L O I

En Marie, Dieu ne force pas l'histoire, Il l'épouse.
Dieu s'exprime et agit dans le temps, jour après jour, année après année, siècle après siècle.
Sa Parole vécue marque notre histoire.
Pendant plus de mille ans, le peuple juif a guetté la venue du Messie.
Et chacun de nous vit la même histoire, suit le même chemin.
Chacun de nous doit découvrir pour lui-même que le Seigneur est proche.
Proche, et pourtant secret : le Seigneur n'impose ni sa grâce, ni sa lumière, c'est à nous de découvrir son empreinte, ses paroles, dans un monde qu'il a transfiguré par son passage.
Dieu s'est totalement donné, et pourtant, Il reste invisible à nos yeux de chair, Il fait appel à notre foi. Il nous veut chercheurs de pistes et lecteurs de signes, à la recherche de sa mystérieuse présence.
Dieu veut que nous travaillions à un monde plus fraternel, Il veut que nous rassemblions les hommes dans la vérité.
Notre rassemblement est en même temps certitude et parole : c'est le grand signe
de la présence de Dieu et il prépare son retour.
Signes 81

HUMILIATION

B
Quand le Seigneur survient sur nos chemins, souvent Il dérange nos projets.
Nous disons qu'Il est la Providence, mais nous avons aussi souvent l'impression qu'Il nous entraîne plus loin que nous désirons aller.
Inclinons-nous devant lui :
Seigneur, tu voudrais établir en nous ta demeure, mais nos vies sont tellement encombrées qu'il ne te reste pas grande place.
Christ, tu nous demandes d'incarner à notre tour ta Bonne Nouvelle, mais nous trouvons parfois que tes exigences sont exagérées.
Seigneur, ton esprit nous soutient fidèlement quand nous vivons nos responsabilités ; mais nous ne comptons pas assez sur lui, alors que Toi, tu comptes absolument sur nous.
Seigneur, prends pitié

L5
Seigneur, nos autoroutes sont bien larges, nos portes sont à ouverture automatique, il y a longtemps que les montagnes ne sont plus des obstacles.
Pourtant, nos cœurs sont toujours à l'étroit, nos pensées s'emmêlent, notre peau devient sensible.
Nous attendons.  Mais, le plus souvent, ce n'est pas TOI que nous attendons.
Nous espérons, mais ce n'est guère en TOI.
Nous plaçons notre confiance dans d'autres humains et TE rendons TOI responsable de nos échecs.
Tu nous connais bien. Pardonne notre faute. Relève-nous.
Remets-nous
d'aplomb.  Seigneur, prends pitié !
Praxis 1995

Ff
Seigneur, nous nous humilions devant toi. Nous sommes fermés à ton influence.
Notre vie est dominée par le souci de rendement, d’avancement et de domination.
Nous cherchons à démontrer notre supériorité et à imposer notre opinion.
Sans remarquer que notre vie s’appauvrit de jour en jour.
Mets fin à notre misère, et, pour l’amour du Christ, aie pitié de nous !

Fa
Seigneur, nous n’avons rien à t’offrir. La paix est souvent absente de nos foyers, nous manquons d’amour dans nos relations avec les autres.
Nous sommes rebelles et imbus de nous-mêmes.
Par conséquent, nous sommes peu disposés à servir, à faire confiance et à supporter.
Pardonne-nous, Seigneur, d’avoir une vie si pauvre en pardon, en reconnaissance et en joie !  Pour l’amour du Christ, aie pitié de nous !

 

407 § 1 "Seigneur, reçois, Seigneur pardonne ..."
GRÂCE

Ecoutez ce que le Seigneur fait dire à quiconque s'humilie devant lui et lui fait confiance :
Est-ce que ma main serait trop courte pour affranchir ?
Est - ce que je ne disposerais d'aucune énergie pour délivrer ?
Mon envoyé est venu, je lui ai ouvert l'oreille, et il ne s'est pas cabré.
Il a livré son dos à ceux qui le frappaient, et ses joues à ceux qui lui arrachaient la barbe.
Il n'a pas caché son visage, face aux outrages et aux crachats.
Celui qui nous justifie est proche, qui veut me chercher querelle ?
Le Seigneur Dieu nous vient en aide; qui nous convaincrait de culpabilité ?
Louez le Seigneur !
d'après Esaïe 50/2-8

La
O vous, les malheureux, voyez, réjouissez-vous !
Vous cherchez Dieu ? que votre cœur revive !
Car le Seigneur entend le cri des malheureux, Il ne méprise pas ceux qui sont écrasés.
Oui, ton Dieu règne.  Il revient à toi !
Le Seigneur console son peuple, Il rachète Jérusalem !
ÉS 69 + Es 52

Lb
Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur !
Je vous le répète : réjouissez-vous !  Le Seigneur est proche !
Philippiens 4/4-5

Ff Ésaïe 66/10.12.14
Voici en effet ce que déclare le Seigneur : je vais diriger vers vous un fleuve
de bienfaits, et la richesse des nations comme un torrent qui déborde.
Et je prendrai soin de vous comme une mère le fait pour l'enfant qu'elle allaite, qu'elle porte sur la hanche et cajole sur ses genoux.
Oui, vous connaîtrez ce moment-là, votre cœur sera dans la joie, et vos vieux os reprendront vie comme l'herbe au printemps.
La main du Seigneur se fera connaître à ses serviteurs !

 

313 § 1 "O Dieu des grâces éternelles"
CONFESSION DE FOI

Je crois en Dieu, le Père,
Il est le Père de tous les hommes, Il désire habiter parmi les siens, non dans les pierres, mais dans les cœurs.
Je crois en Jésus-Christ, le Fils de Dieu,
il est la Parole de Dieu donnée aux hommes par Marie.
Il réalise avec nous les projets du Père.
Je crois en l'Esprit saint,
Cet esprit repose sur tous ceux qui vivent dans la foi.
Il les rend capables de manifester à la terre la présence du Fils de Dieu.

Je crois que l'Eglise est une maison de silence et de foi,
la demeure de Dieu au cœur du monde.

 

318 § 1 & 4 "Toi qui es lumière"
ILLUMINATION

Seigneur, nous avons tous soif ; soif de justice, de reconnaissance,  de liberté, d'espérance, de vérité, de beauté, d'amour, de paix, de dialogue.
Sans le savoir, nous avons soif de ta parole et de ton esprit.
Sans que nous le demandions, tu nous les donnes, et tu prends le risque que nous les abîmions en nous en servant.
Oui, tu prends le risque de l'incompréhension, de nos trahisons et de notre infidélité.
Merci pour ce don, parce qu'il est la chance inattendue de notre vie.
Merci Seigneur : à la place de nos divisions tu mets les richesses visibles
de l'unité de ton corps.
Sylvain Dujancourt PPT 1996

BEG
Seigneur, tu es proche de nous, plus proche de nous que nous de toi.
Tu es plus proche de nous que nous nous sommes proches les uns des autres.
Nous avons peine à le croire, c'est pourquoi nous sommes souvent inconsolables, durs, bloqués.
Nous t'en prions maintenant : comme au commencement tu as parlé à ton peuple et agi en sa faveur, agis de même avec nous maintenant.
Parle-nous et accomplis tes promesses.
Rends-nous conscients de ta présence, de ce que tu es venu à nous et resteras toujours avec nous.
Que ton Esprit de joie et d'amitié soit efficace en nous
et envers tous les hommes !
Beginn 16

L5
Seigneur, tous nos chemins conduisent dans tes mains.
Laisse-les ouvertes jusqu'à ce que nous arrivions.
Viens à notre rencontre et regarde bien : nous faisons des détours !

Ff
Père éternel, tu veux combler l’attente de tous les humains, Tu veux leur accorder ton salut.
Nous t’en prions : transforme notre cœur, rends-le capable d’accepter ta grâce et d’offrir l’hospitalité à ton Fils.
Afin que tout notre être puisse t’adorer et te servir, s’épanouir et se réjouir,
Par Jésus-Christ, ton Fils unique, notre Sauveur.

Fa
Seigneur Jésus-Christ, tu te tiens à la porte et tu veux entrer dans notre monde glacé.
Fais que par ta présence notre joie soit grande et pure !
Eloigne de nous tout esprit de lucre et tout harcèlement pas manque de temps.
Rends-nous prêts à écouter et à obéir, à recevoir et à donner.
Aide-nous à te recevoir pour ce que tu es : Le don de Dieu le Père,
il vit et règne avec toi et avec l’Esprit saint, pour toujours !


Lectures du 4e dimanche de l'Avent An­née B

2 Samuel 7 1 à 16 ©TOB
Prophétie de Natan
1Or, lorsque le roi fut installé dans sa maison, et que le SEIGNEUR lui eut accordé le repos alentour face à tous ses ennemis, 2le roi dit au prophète Natan : « Tu vois, je suis installé dans une maison de cèdre, tandis que l’arche de Dieu est installée au milieu d’une tente de toile. »
3Natan dit au roi : « Tout ce que tu as l’intention de faire, va le faire, car le SEIGNEUR est avec toi. »
4Or, cette nuit-là, la parole du SEIGNEUR fut adressée à Natan en ces termes :
5« Va dire à mon serviteur David : Ainsi parle le SEIGNEUR : Est-ce toi qui me bâtiras une Maison pour que je m’y installe ? 6Car je ne me suis pas installé dans une maison depuis le jour où j’ai fait monter d’Egypte les fils d’Israël et jusqu’à ce jour : je cheminais sous une tente et à l’abri d’une demeure. 7Pendant tout le temps où j’ai cheminé avec tous les fils d’Israël, ai-je adressé un seul mot à une des tribus d’Israël que j’avais établies en paissant Israël mon peuple, pour dire : “Pourquoi ne m’avez-vous pas bâti une Maison de cèdre ?”
8Maintenant donc, tu parleras ainsi à mon serviteur David : Ainsi parle le SEIGNEUR de l’univers : C’est moi qui t’ai pris au pâturage, derrière le troupeau, pour que tu deviennes le chef d’Israël, mon peuple.
9J’ai été avec toi partout où tu es allé : j’ai abattu tous tes ennemis devant toi. Je t’ai fait un nom aussi grand que le nom des grands de la terre. 10Je fixerai un lieu à Israël, mon peuple, je l’implanterai et il demeurera à sa place. Il ne tremblera plus, et des criminels ne recommenceront plus à l’opprimer comme jadis 11et comme depuis le jour où j’ai établi des juges sur Israël, mon peuple. Je t’ai accordé le repos face à tous tes ennemis. Et le SEIGNEUR t’annonce que le SEIGNEUR te fera une maison.
12Lorsque tes jours seront accomplis et que tu seras couché avec tes pères, j’élèverai ta descendance après toi, celui qui sera issu de toi-même, et j’établirai fermement sa royauté.
13C’est lui qui bâtira une Maison pour mon Nom, et j’établirai à jamais son trône royal.
14Je serai pour lui un père, et il sera pour moi un fils. S’il commet une faute, je le corrigerai en me servant d’hommes pour bâton et d’humains pour le frapper. 15Mais ma fidélité ne s’écartera point de lui, comme je l’ai écartée de Saül, que j’ai écarté devant toi.
16Devant toi, ta maison et ta royauté seront à jamais stables, ton trône à jamais affermi. » 17C’est selon toutes ces paroles et selon toute cette vision que parla Natan à David.

Méfions-nous des bonnes résolutions que nous prenons pour Dieu.
C’est une fausse route.
Ce qui est décisif, ce n’est pas de faire entrer un peu plus Dieu dans mes projets, ’est que j’entre, moi, dans les projets de Dieu.
Laurent Schlumberger PPT 2002

Romains 16, 25-27 ©TOB
Doxologie
25A celui qui a le pouvoir de vous affermir selon l’Évangile que j’annonce en prêchant Jésus Christ, selon la révélation d’un mystère gardé dans le silence durant des temps éternels, 26mais maintenant manifesté et porté à la connaissance de tous les peuples païens par des écrits prophétiques, selon l’ordre du Dieu éternel, pour les conduire à l’obéissance de la foi, 27à Dieu, seul sage, gloire, par Jésus Christ, aux siècles des siècles ! Amen.

Qui connaîtra le rêve éternel de Dieu ?
A qui sera révélé le projet étonnant du Seigneur ?
Dieu commence toujours à parler dans le silence d'un foyer où son mystère sera humblement accepté.

Luc 1, 26 à 38 ©TOB
Annonce de la naissance de Jésus
26Le sixième mois, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée du nom de Nazareth, 27à une jeune fille accordée en mariage à un homme nommé Joseph, de la famille de David ; cette jeune fille s’appelait Marie. 28L’ange entra auprès d’elle et lui dit : « Sois joyeuse, toi qui as la faveur de Dieu, le Seigneur est avec toi. » 29A ces mots, elle fut très troublée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. 30L’ange lui dit : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. 31Voici que tu vas être enceinte, tu enfanteras un fils et tu lui donneras le nom de Jésus.32Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut. Le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; 33il régnera pour toujours sur la famille de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. » 34Marie dit à l’ange : « Comment cela se fera-t-il puisque je n’ai pas de relations conjugales ? » 35L’ange lui répondit : « L’Esprit Saint viendra sur toi et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint et sera appelé Fils de Dieu. 36Et voici que Elisabeth, ta parente, est elle aussi enceinte d’un fils dans sa vieillesse et elle en est à son sixième mois, elle qu’on appelait la stérile, 37car rien n’est impossible à Dieu. » 38Marie dit alors : « Je suis la servante du Seigneur. Que tout se passe pour moi comme tu me l’as dit ! » Et l’ange la quitta.

Laisse ton cœur s'épanouir !
Un jour à Nazareth, dans une humble demeure, une jeune fille était recueillie.
Voilà que l'envoyé de Dieu est entré chez elle.
C'est pareil aujourd'hui : Dieu vient vers ceux qui sont réunis pour l’invoquer !

OFFRANDE

Nous allons maintenant recueillir l'offrande.
Souvenons-nous de ceci : notre geste n'aura vraiment de l'importance que s'il exprime l'engagement de nos personnes au service du Royaume de Dieu.
PRIÈRE
Seigneur, Jésus nous a enseigne que ce qui compte,
ce ne sont pas les rites des cérémonies, ni les temples de pierres, mais l'être humain qui vit d'amour.
L'être humain qui s'exprime par les signes qu'il pose, par les pratiques auxquelles il se soumet.
Reçois maintenant notre offrande et emploie-nous tous au service de ton amour.

 

301 § 1, 2 & 3 "Aube nouvelle..."

PRÉDICATION
PRIÈRE

PPT 2005
Dieu de la rencontre, tu viens au-devant de nous.
Donne-nous de te trouver dans le silence de la nuit, alors que tout s'apaise et se reconstruit.
Donne-nous d'entendre le bruit de tes pas dans les chemins de la vie.
Dieu de l'espérance, tu viens au-devant de nous.
Aide-nous à nous laisser rejoindre par toi, sans y faire obstacle par trop d'impatience mêlée de par trop d'amertume.
Aide-nous à devenir des témoins de la joie.
Dieu de la patience, tu viens au-devant de nous.
Béni ce monde endolori par tant d'affrontements et tant d'aveuglements.
Bénis ton Eglise pour qu'école en elle la confiance.
Bénis et réconcilie !
d'après Y. Parrend

PPT 2002
Quand j’aurai, Seigneur, le désir de m’approcher de toi, rappelle-moi sans te lasser que c’est toi qui viens à moi là où j’en suis.
Quand je te chercherai, déjà tu m’auras trouvé.
Quand je t’invoquerai, déjà tu me connaîtras par mon nom.
Quand je voudrai t’offrir mon temps et ma vie, déjà tu m’auras donné et ta mort et ta vie.
Et quand je chercherai à te donner un peu plus de place dans mes choix et mes projets, rappelle-moi que tu m’as déjà inscrit tout entier dans ton projet, ce projet que la Bible appelle ton règne.
Que ton règne vienne, Seigneur, et qu’il me conduise dès maintenant à lâcher prise de ce qui me préoccupe pour t’accueillir, tel un nouveau-né que l’on
me confierait.
Laurent Schlumberger PPT

1
Ecoute, Seigneur, les prières de cette communauté assemblée devant toi, viens au-devant de ceux qui marchent dans la tristesse, le doute ou le désarroi.
Fortifie le coeur de ceux qui luttent pour "élever les humbles" et "combler les affamés".
Entends ce que trop souvent nous refusons d'entendre : la plainte des malades, le cri des prisonniers, le silence des paumés, des oubliés, des aliénés.
Donne courage et volonté à ceux qui ont devoir de guider ton peuple, à ceux qui ont mission de gouvernement et de rassemblement, à ceux qui se battent pour que soit satisfaite l'attente immense de notre terre à plus de justice et de fraternité.
SEIGNEUR, puisque nous vivons dans la proximité du mystère de ta venue, fais que notre tâche, nos amours et nos luttes soient régénérées par
cette espérance.
Signes 81

L6
Seigneur, tu sais ce qui nous manque, tu le sais avant que nous en soyons nous-mêmes conscients.
Nous aimerions vivre en paix... et que cette paix demeure et s'étende.
Mais nous ne sommes pas d'accord entre nous sur le moyen d'y parvenir.
Nous savons ce qui menace la paix, mais nous ne sommes guère capables de lutter contre ces causes.  Nous voici avec tous nos embarras :
Tire nous de nos impasses. Montre-nous ton chemin, ouvre-nous la voie vers la paix.
Montre aux nations le chemin qui mène à la sécurité sans qu'on ait besoin de se faire peur.
Aide-nous à écarter les ressentiments, les préjugés, les sous-entendus et les mensonges.
Éveille notre compréhension mutuelle.
Donne du succès à ceux qui œuvrent pour l'union et le désarmement.
En beaucoup d'endroits du monde des hommes souffrent la faim et l'oppression.
La guerre fait rage parmi eux, la faim sévit, les camps sont pleins.
Seigneur, aie pitié.
Donne-nous à trouver des voies et des moyens pour mettre fin à l'oppression et à la terreur, des moyens de combattre les causes de l'injustice, d'empêcher les guerres et d'édifier une paix durable pour tous.
Seigneur, pour l'amour de Jésus, le Prince de la paix, entends notre prière !
Praxis 95

 

310 § 1, 2, 3 & 4 "Oh ! Viens, Seigneur"
INTRODUCTION à la CÈNE

Que la paix du Seigneur soit avec nous tous !
Pardonnons-nous mutuellement, comme Dieu nous pardonne en Christ !
Nous disons merci pour Jésus-Christ,

 

  • Il est le don merveilleux de la bienveillance de Dieu, Il est offert à tous les humains pour leur joie et leur salut !
  • Il nous invite à proclamer la grâce de Dieu.
  • Il est présent au cœur de chacune de nos journées.
  • Il est venu pour servir et il a été au service de la volonté de Dieu.

 

 

PRÉFACE
1
Merci, Père céleste, tout-puissant créateur des cieux et de la terre,
parce que tu te révèles aux humbles et aux petits.
Merci parce que tu veux faire alliance avec les hommes : tu nous as aimés le premier, sans mérite de notre part, et tu n'arrêtes pas de nous aimer, malgré notre indignité, malgré tout ce qui nous sépare de toi.
Merci parce qu'un jour, à Nazareth, dans l'un des villages les plus inconnus de la terre, tu as choisi parmi les filles les plus ignorées d'un peuple méprisé celle qui devait devenir la mère de Jésus, ton Fils, notre Sauveur.
Merci d'avoir choisi Marie dans son indignité, son incapacité et son humilité.
Parce que tu es celui qui viens toujours vers nous, parce que tu n'as pas besoin d'être aimé pour aimer toi-même, parce que tu es et seras toujours notre Seigneur, nous joignons nos voix à celles des saints et des bienheureux et nous chantons le cantique sacré.

2
Dieu béni, Tu fais jaillir la vie de toutes choses, Tu fais naître en nous un "oui" en réponse à ton appel.
Ouvre nos yeux, pour que nous comprenions quel don merveilleux tu nous as fait en Jésus.
En signe de ta bienveillance, tu as utilisé Marie pour donner un corps à ta Parole.
Et tu as réalisé ton projet de réconciliation. Jésus est le signe de l'alliance nouvelle.
Il nous invite à répondre à ton appel.
Nous sommes heureux de croire, après tant d'autres, en l'accomplissement de ta promesse.
Et nous voulons aussi être disponibles à l'action de ton esprit.
Comme Elisabeth, nous saluons ta rencontre en disant :
"Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !

 

320 § 1 & 2 "Nous avons vu les pas de notre Dieu..."

INSTITUTION
Faisons tous silence devant le Seigneur !
Au terme de son ministère ici-bas, Jésus laissa à ses disciples la nourriture
qui fait la vie et l'unité de son Eglise.
Elle fait de chacune de nos rencontres un vrai lieu de la présence de Dieu parmi les hommes.
Jésus prit donc le pain ...

1
Nous nous souvenons, Père, du projet de ton amour : ce projet a pris corps en notre humanité par l'action de ton Esprit et l'obéissance de Marie.
Nous célébrons ton Esprit : il a rendu Jésus victorieux de la mort.
Que cet esprit nous couvre maintenant de son ombre et nous donne de vivre nos engagements dans la fidélité à ta Parole.

2
Seigneur, par le partage de ta Parole, et le partage du pain et du vin, nous nous souvenons de ton Fils Jésus, né de Marie il est venu rendre la dignité aux humiliés et combler les affamés.
Il veut maintenant nourrir  notre volonté de parton et de partage.
Ainsi, unis à tous les bienheureux qui ont reçu ta Bonne Nouvelle, nous vivrons dans la vérité et attendrons le retour de Jésus.

3
Nous te prions maintenant, Père, pour que nos échanges et nos rencontres nous fassent mieux découvrir ta présence dans les événements de la vie quotidienne.
Donne-nous d'accueillir ta Parole comme Marie, et féconde-la par ton esprit.
Donne-nous de célébrer comme Elisabeth ta venue dans l'inattendu de la vie.
Rends-nous ainsi capables de nous émerveiller de tes bienfaits et ravive en nous l'attente de la prochaine manifestation de ta bonté.

 

320 § 5 & 6 "Nous avons vu se rassasier de pain"

INVITATION
Je vous salue, vous tous et vous invite tous : une grâce nous est faite,
la grâce nous est offerte, oui, nous avons trouvé grâce aux yeux de Dieu !

Venez, puisque tout est prêt !

COMMUNION
Nous rompons le pain, il est la communion au corps du Christ donné pour nous :
le Christ vivant met sa vie dans la nôtre, pour que notre vie devienne sienne.
Nous disons merci pour la coupe, elle est la communion au sang du Christ
versé pour nous, la nouvelle alliance : la vie de Jésus-Christ coule en nous comme un sang nouveau, comme un vin de fête.
Pour que notre vie devienne sienne, dans l’espérance et dans l’amour.
PRIÈRE
Je veux chanter sans fin l'amour de notre Dieu, D'âge en âge,
j'annoncerai sa fidélité.
Son amour est bâti pour toujours, sa fidélité est plus stable que les cieux.

EXHORTATION

ERF
Nous attendons Noël qui vient,
Que le Seigneur sanctifie pour vous cette attente !
Qu’elle soit dépouillée et profonde ; et en même temps impatiente et confiante.
Que pour vous Noël ne soit pas imposé par le calendrier.
Que la fête ne soit pas un dû,  ou la réponse à une revendication.
Que l’Esprit du Seigneur nous prépare tous à l’accueillir.
Et qu’il renouvelle en nous la capacité d’émerveillement.
Que Noël soit pour tous une heureuse surprise, nous pas comme lorsqu’un voleur vient dans la nuit, mais, comme pour un veilleur après une nuit d’orage, la douceur nouvelle d’un nouveau matin paisible
et lumineux !
d’après André Pierredon dans PPT 1999

Le mystère gardé dans le silence durant longtemps, est maintenant manifesté, il est porté à la connaissance de tous les peuples pour les conduire à l'obéissance de la foi, à celui qui a le pouvoir de vous affermir selon la Bonne Nouvelle, à Dieu, seul sage, soit la gloire, par Jésus Christ, Pour toujours !

Amen.

Romains 16/ 25-27

Allons dans l'espérance du Seigneur !


As-tu déjà remarqué
les yeux clairs d'un enfant ?
Il y brille bien souvent
un sourire du Seigneur.
Pour désarmer le mensonge,
il est promis, doucement,
Que nous verrons son visage,
face à face, simplement.

As-tu déjà contemplé,
Au matin, dans la forêt,
Dans la symphonie de paix,
L'espérance du Seigneur ?
Pour nous sauver de la crainte,
il est promis, doucement,
Que nous verrons son visage,
face à face, simplement.

As-tu déjà reconnu,
Dans les traits de l'opprimé,
Dans ses mains, dans son côté,
La souffrance du Seigneur ?
Dans le ghetto de nos haines,
il est promis, doucement,
Que nous verrons son visage,
face à face, simplement.

As-tu déjà entendu,
quand tu marches dans le soir,
T'accompagnant dans le noir,
La présence du Seigneur ?
Pour nous ouvrir un passage,
il est promis, doucement,
Que nous verrons son visage,
face à face, simplement.

Robert Mager E 247

303 & 3 "Quand notre foi t’espère"


Stats

Affiche le nombre de clics des articles : 510729