Dimanche 5 novembre 2017 - 31 dimanche ordinaire, année A

La grâce et la paix du Seigneur !

> Cliquez ici pour télécharger les notes <

 

ACCUEIL

Nous sommes ici, tous invités au même festin. nous sommes frères et sœurs, nous sommes pauvres ou riches, jeunes ou vieux, malades ou bien portant, tristes ou joyeux, pour chacun la grâce et la paix du Seigneur sont présentes, jour après jour !

LOUANGE

Seigneur, mon cœur ne s'enfle pas d'orgueil, mes yeux n'ont pas visé trop haut.

Je n'ai pas poursuivi des objectifs trop vastes, trop merveilleux pour moi.

Bien au contraire : je tiens mon âme dans le calme et j'ai fait taire mes désirs.

Comme un nourrisson rassasié dans les bras de sa mère, telle est mon âme en toi.

Peuple de Dieu, mets ton espérance dans le Seigneur, dès maintenant et pour toujours.

Mon Dieu, il n'est pas rare que je fasse du surplace, je reste planté dans le fouillis de ma vie ; j'ai des problèmes, enfoncé jusqu'au cou, et risque de sombrer dans des cauchemars.

Alors je crie vers toi, bien timidement, avec au fond de mon cœur :Si tu n'étais plus là ?

Psaume 131 - BEG

Je pense à Jésus, à son angoisse à lui : « Mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ? »

Acclamé d’abord, ensuite abandonné.  Il ne trouva personne pour souffrir avec lui.

Tu veux, ô Dieu, faire de Lui l'ami de ma souffrance, je puis donc m'accrocher à Lui lorsque, comme lui, je doute. Donne-moi, par Lui, un signe, une lueur ! Oui, dis-moi, que ma vie va reprendre, à cause de Jésus, de son amour, de ton amour.

Je pourrai alors respirer à nouveau, et d'un souffle retrouvé dire ma reconnaissance.

D'autres m'écouteront : ils reprendront courage.

Quand je te cherche, mon cœur reprend vie. Tu me sors de l’abîme et me tires vers toi, comme Jésus, le vivant, est sorti du tombeau.

Beginn 53

228 § 1 & 5  « Avec toi, Seigneur »

L O I

La loi de Dieu est parfaite, elle restaure notre âme. Son témoignage instruit les ignorants.

La crainte de Dieu est pure, elle subsiste à jamais. Les décrets du Seigneur sont fermes, Ils sont tous justes.

Ton serviteur s'en pénètre, en reçoit instruction et  veut les mettre en pratique.

De mes fautes inconscientes et cachées, acquitte-moi.

Mets aussi ton serviteur à l'abri des orgueilleux, qu'ils n'aient pas d'emprise sur moi, alors je serai intègre, Innocent de grands péchés.

Veuille agréer mes paroles, Reçois les sentiments de mon cœur, O Seigneur, mon rocher, mon Dieu, mon libérateur !

Psaume 19/ 8.10.12-14

HUMILIATION

Tu vois, Seigneur, la distance qu'il y a entre nos idéaux et nos réalisations.

Tu vois combien nous retombons facilement dans l'indifférence ou l'égoïsme.

Notre grand savoir, notre haute technique ne nous mènent pas au bonheur.

Nous détruisons plus que nous construisons.

Nous nous embrouillons dans nos mensonges et nos contradictions.

Seigneur, fais-nous voir en nous-mêmes, donne-nous la sagesse venue de toi, la seule vraiment indispensable.

Seigneur, aie pitié de nous !                                                                                             Agrée mes paroles, Reçois favorablement les sentiments de mon cœur, O Seigneur, mon rocher, mon Dieu, mon libérateur !

130 § 1 « Du fond de ma détresse »

GRÂCE

Quand nous confessons nos fautes, le Seigneur nous pardonne et nous replace sur le chemin de son amour.

Il nous réconcilie, avec Lui, avec nous-mêmes et avec les autres, pour que nous puissions marcher vers le partage de la vie éternelle.

160  « Notre Dieu est délivrance »

CONFESSION  DE  FOI

Je crois en Dieu, le Père,

Il est le seul vrai Père et Il attend de nous une attitude filiale.

Je crois en Jésus-Christ, le Fils de Dieu,

c'est le seul maître à penser, le seul maître de vie.

C'est lui qui évite à ses disciples, qui nous évite de nous laisser disperser par des doctrines humaines.

Je crois en l'Esprit saint,

Il nous permet d'appeler Dieu "Notre Père",

Il fait naître en nous des sentiments vraiment fraternels.

Je crois que l'Église est le peuple de Dieu parmi les hommes, elle doit se vouloir servante et pauvre au milieu de tous.

Céla

537§ 1 & 2  « Dieu fait de nous … »

OFFRANDE C'est au moment de l'offrande que nous nous révélons à nous-mêmes dans quelle mesure nous croyons vraiment que Dieu est le maître de tout, donc aussi le maître des biens dont nous avons la gérance.

PRIÈRE

Tu nous fais, Seigneur, l'honneur de compter sur le témoignage de notre foi, pour la louange de ton nom.

Viens à notre aide dans la puissance de ton esprit : que notre vie soit en accord avec nos paroles et avec notre profession de foi.  Par Jésus...

 

ILLUMINATION

Dieu notre Père, c'est ton pouvoir qui a rendu Jésus capable de rencontrer ses adversaires et ses ennemis sans violence et dans l'amour.

Lorsque le mal s'acharnait, il ne l’a pratiqué à son tour.

Rends-nous capables de lutter avec de telles armes, dans son esprit ; et fais de nous des êtres de paix, libres et sans peur.

Beginn 127

LECTURES

Malachie 2, 1 à 7 ©NBS

Commandement aux prêtres

1Maintenant, à vous ce commandement, prêtres !

2Si vous n'écoutez pas, si vous ne décidez pas de donner gloire à mon nom, dit le SEIGNEUR (YHWH) des Armées, j'enverrai parmi vous la malédiction et je maudirai vos bénédictions ; oui, je maudis votre bénédiction, parce que vous ne vous décidez pas.

3A cause de vous je rabroue votre descendance ; je vous jetterai du fumier au visage, le fumier de vos fêtes, et on vous emportera avec lui.

4Vous saurez alors que je vous ai adressé ce commandement, afin que mon alliance avec Lévi demeure, dit le SEIGNEUR (YHWH) des Armées.

5Mon alliance demeurait avec lui, c'était la vie et la paix.

Je les lui ai données pour qu'il me craigne, et il a eu pour moi de la crainte.

Il a eu la terreur de mon nom.

6Une loi de vérité était dans sa bouche, on ne trouvait pas d'injustice sur ses lèvres ; il marchait avec moi dans la paix et dans la droiture, ramenant de la faute une multitude.

7Car les lèvres du prêtre gardent la connaissance ; c'est à sa bouche qu'on demande la loi, parce que c'est un messager du SEIGNEUR (YHWH) des Armées.

1 Thessaloniciens 2, 7 à 13 ©NBS

7 Et pourtant, comme apôtres du Christ, nous aurions pu nous imposer.

Mais nous nous sommes faits tout petits au milieu de vous ; comme une mère prend soin des enfants qu'elle nourrit, 8nous aurions voulu, dans notre tendresse pour vous, vous donner non seulement la bonne nouvelle de Dieu, mais encore notre propre vie, tant vous nous étiez devenus chers.

9Vous vous rappelez en effet, frères, notre travail et notre peine : c'est en œuvrant nuit et jour, pour n'être à charge à aucun de vous, que nous vous avons proclamé la bonne nouvelle de Dieu. 10Vous êtes témoins, et Dieu aussi, que nous nous sommes comportés d'une manière sainte, juste et irréprochable envers vous qui croyez. 11Vous savez aussi que nous avons été pour chacun de vous ce qu'un père est pour ses enfants ; 12nous vous avons encouragés, réconfortés, adjurés de vous comporter d'une manière digne de Dieu qui vous appelle à son royaume et à sa gloire.

13C'est pourquoi, nous aussi, nous rendons continuellement grâce à Dieu de ce qu'en recevant la parole de Dieu que nous vous avons fait entendre, vous l'avez accueillie, non pas comme une parole humaine, mais comme ce qu'elle est vraiment : une parole de Dieu, qui est aussi à l'œuvre en vous qui croyez.

Matthieu 23, 1 à 12 ©NBS

Jésus met en garde contre les scribes et les pharisiens

1Alors Jésus dit aux foules et à ses disciples : 2Les scribes et les pharisiens se sont assis dans la chaire de Moïse. 3Faites et observez donc tout ce qu'ils vous diront, mais n'agissez pas selon leurs œuvres, car ils disent et ne font pas. 4Ils lient des charges lourdes, difficiles à porter, pour les mettre sur les épaules des gens, mais eux-mêmes ne veulent pas les remuer du doigt. 5Toutes leurs œuvres, ils les font pour être vus des gens. Ainsi, ils élargissent leurs phylactères et ils agrandissent les houppes de leurs vêtements ; 6ils se plaisent à avoir la première place dans les dîners et les premiers sièges dans les synagogues, 7être salués sur les places publiques et être appelés Rabbi par les gens.

8Mais vous, ne vous faites pas appeler Rabbi ; car un seul est votre maître, et vous, vous êtes tous frères. 9Et n'appelez personne sur la terre « père », car un seul est votre père, le Père céleste. 10Ne vous faites pas appeler docteurs, car un seul est votre docteur, le Christ. 11Le plus grand parmi vous sera votre serviteur. 12Qui s'élèvera sera abaissé, et qui s'abaissera sera élevé.

181 § 1 & 2  « Cherchez d'abord »

PRÉDICATION

PRIÈRE

Seigneur, sans arrêt, tout change autour de nous, au point que nous cherchons des repères fixes, des lieux ou des affirmations qui nous rassurent.

Pardonne nos craintes et nos angoisses.

Oui, Seigneur, tout change … et pourtant, ce sont les mêmes problèmes qui reviennent toujours entre les humains.

Les uns veulent exploiter les autres, ou ils violents à l'égard des autres, et parfois les oublient.

Pardonne notre indifférence et notre nonchalance.

Nous te prions pour que ton Esprit nous anime et nous bouscule afin que nous acceptions de changer, de nous laisser libérer de nos craintes et de nos angoisses, pour devenir des artisans vigilants de la justice et de la paix.

De devenir tout simplement des acteurs sereins et joyeux du changement, puisque : tant qu'il y a vie, il y a changement !

PPT 2005  D'après Michel Hoeffel

1

Seigneur, Jésus s'est fait le serviteur de ceux qui veulent te servir.

Il l'a fait pour que ton œuvre se poursuive jusqu'à la fin des temps.

Ouvre maintenant nos cœurs, ouvre aussi les portes de nos communautés de croyants : Conduis-nous à la rencontre des hommes.

Ainsi ton Eglise, servante et pauvre, deviendra pour eux le signe et l'instrument de la libération que tu offres à tous.   Par Jésus ...

2

Seigneur, pardonne nos suffisances, apprends-nous l'humilité.

Nous te prions pour les chrétiens de toute la terre :

Qu’ils soient comme de vrais miroirs de leur Seigneur, afin que le monde croie...

Nous te prions pour tous ceux qui détiennent le pouvoir : qu'ils l'exercent comme un service, jamais comme une domination.

Notre Père, pardonne-nous nos offenses et délivre-nous de la tentation : en particulier de la plus grande, celle de nous prendre au sérieux, de chercher à dominer, de vouloir avoir raison...

Apprends-nous à être des serviteurs, des diacres au service des autres.

630 § 1, 2 & 3 «Mon sauveur, je voudrais être »

INTRODUCTION à la CÈNE

Que la paix du Seigneur soit avec nous tous !

Pardonnons-nous mutuellement, comme Dieu pardonne en Christ !

Nous disons merci pour Jésus-Christ,

  • il a vécu jusqu'à la mort son message de service.

  • Il nous invite à proclamer la grâce de Dieu

  • Il est présent au cœur de chacune de nos journées

PRÉFACE

Dieu de tendresse, nous voici réunis, nous, tes enfants, à l'écoute de ta loi de vie. La société veut que nous servions le plus fort et le plus puissant.

Toi, tu nous rappelles les choses vraiment essentielles : le service du plus faible et du plus souffrant.

Tu nous fais découvrir que Jésus notre maître est le modèle unique du serviteur.

C'est dans le mystère de sa mort et de sa résurrection que tu nous redis le premier et le dernier mot, l'ultime secret de notre existence.

Nous sommes joyeux d'accueillir ta Parole, elle est à réaliser dans nos vies.

Père, nous te louons, nous te bénissons ....

583 § 1 & 2 «Pour que nos cœurs »

INSTITUTION

Faisons tous silence devant le Seigneur !

Quelques heures avant de mener à son terme son service total,  pour accomplir jusqu’au bout la tâche qu’il avait acceptée, Jésus prit le pain ...

PRIÈRE

Oui, Père, Jésus s'est abaissé jusqu'à nous, c'est pourquoi nous le reconnaissons comme notre maître, ton véritable serviteur.

Il s'est abaissé, Tu l'as élevé au plus haut ; nous célébrons en Lui notre Seigneur. Que ton Esprit mette nos vies et notre foi en accord avec ce mystère que nous célébrons.

Ainsi, la communauté des croyants deviendra un signe de la libération et de l'amour, en apportant la Bonne Nouvelle à tous les humains.

Nous prions pour celles et pour ceux qui ont une charge dans ton Eglise.

Qu'elle soit pour elles et pour eux une occasion de se faire les serviteurs de tous.

Ouvre les yeux et le cœur des classes dirigeantes de la société, particulièrement celles et ceux qui se réclament du Christ.

Que l'authenticité de leur vie chrétienne puisse être reconnue par ceux qui les voient vivre.

Donne-nous une foi capable d'entendre tes appels à travers les cris et les espoirs du monde d'aujourd'hui.

Nous te le demandons à Toi, notre Père, par Jésus-Christ...

582 § 4 «Pour que nos cœurs »

INVITATION

Le pain et le vin nous rappellent le témoignage de Jésus, ce qu'il a fait pour que nous puissions communier à la vraie vie.

COMMUNION

Nous rompons le pain, il est la communion au corps du Christ, le Christ vivant se donne à nous, il met sa vie dans la nôtre, pour que notre vie devienne sienne.

Nous disons merci pour la coupe, elle est la communion au sang du Christ, Jésus-Christ fait couler sa vie en nous, telle un sang nouveau, telle un vin de fête, Pour que notre vie devienne sienne, dans l’espérance et dans l’amour.

PRI­ÈRE

Merci, Père d'amour et de sainteté, merci pour cette rencontre.

En se donnant lui-même, Jésus nous révèle la vraie grandeur.

Aide-nous à nous oublier nous-mêmes pour servir nos frères, avec Jésus qui nous attend à la table du Royaume éternel.

EXHORTATION

Nous sommes destinés au service. C'est notre joie et notre gloire.

La paix du Seigneur nous accompagne sur ce chemin d'espérance !

887  « Que le Seigneur tournant vers nous sa face »

 

 

Stats

Affiche le nombre de clics des articles : 455519