Dimanche 19 mars 2017: 3ème carême - La Samaritaine

> Cliquez ici pour télécharger les pistes <

ACCUEIL

Notre aide est dans le nom du Seigneur notre Dieu.

Son esprit fait vivre en nous l'espérance !

Jésus dit de sa part à chacun de nous : « C’est moi qui donne l'eau vive, je viens apaiser vos soifs ! »

Lorsqu'on a marché longtemps sous le soleil, il est bon de rencontrer une source, une fontaine qui va nous rafraîchir.

Aujourd'hui, dans notre marche vers Pâques, c'est le Christ lui-même qui va nous être présenté comme une source vive.

Nous faisons donc halte pour écouter sa Parole, elle veut nous désaltérer et nous faire vivre.

d'après Signes 1999

Un jour ou l’autre, chacun de nous connaît le doute et l'épreuve.

Qui n'a pas, un jour, douté de l'amour des autres ?

Qui n'a pas été tenté de mettre fin à des engagements ?

Il nous arrive même de douter de Dieu, et de nos frères et soeurs en la foi.

Mais, le Seigneur ménage des étapes, lieux de repos, et surtout de rencontre : nous pouvons y renouveler notre confiance et notre fidélité.

Dieu a prévu, au pays de la soif, des sources où nous pouvons le rencontrer.

Il nous dit: "Moi, je te donnerai de l'eau vive !"

Oui, ce culte est une étape sur nos chemins, le moment d'une rencontre, d'un rafraîchis­sement.

Le Seigneur est avec nous !

Cantique 429 § 1 & 2  "C'est vers toi que je me tourne"

LOUANGE

Venez, crions notre joie en l'honneur du Seigneur !

Louons le Seigneur ! Acclamons notre rocher et notre Sauveur !

Allons au-devant de lui avec des louanges.  Acclamons-le par des psaumes !

Ployons les genoux Devant le Seigneur Qui nous a créés.

Il est notre Dieu, nous sommes son peuple qu'il conduit comme un berger, le menu troupeau Guidé par sa main.

Aujourd'hui, Si vous entendez sa voix, n'endurcissez pas vos coeurs comme lors de la révolte près de Mériba, comme au jour de la tentation à Massa dans le désert !

Vos pères m'ont provoqué

Et ils m'ont mis à l'épreuve bien qu'ils aient vu mes exploits.

Psaume 95/1, 2,6-8

Père miséricordieux, qui sommes nous ?

Et qui es-Tu, Toi ?

Qui es-Tu pour vouloir qu'on te cherche,

Comme on cherche un enfant qui se cache en jouant ?

Nous t'en prions, délivre-nous de ce jeu de cache-cache !

Nous t'avons cherché dans les palais de nos réalisations.

Mais Tu n'y es jamais entré.

Nous t'avons cherché dans les hautes tours de la science.

Mais Tu préfères les campements de la simplicité.

Nous T'avons cherché dans les replis de nos âmes.

Mais Tu T'es caché sous les traits de notre prochain, de notre voisin.

Vois, Seigneur, le peuple de ton pâturage et le troupeau que ta main conduit, il est en train de dépérir.

Nos gardiens sont des bureaucrates, et nos chefs des arrivistes.

Nos fleurs sont enterrées sous le béton ; qui fera jaillir des sources fraîches au pied de nos buildings ?

Jésus a dit : « Demandez et vous recevrez, cherchez et vous trouverez ».

Donne-lui raison, Seigneur, laisse-Toi trouver par nous !

Version Libre (peut être prise en humiliation) Psaume 95 Beginn 72

Cantique 95 § 1, 2, 3 & 4   "Réjouissons-nous au Seigneur"

L O I

1

Si tu savais la longue route pour te rejoindre auprès du puits, tu ouvrirais ton coeur qui doute pour accueillir le don de Dieu.

Si tu savais le fleuve à naître dans le désert de ton amour, tu danserais comme à la fête pour t'enivrer du don de Dieu !

G 177

2

Mes fils, écoutez-moi, et je vous apprendrai à craindre le Seigneur.

Qui a plaisir à vivre ? Qui voudrait être heureux ?

Qu'il surveille sa langue pour ne dire aucun mal, qu'il préserve ses lèvres des paroles rusées.

Détourne-toi du mal, et pratique le bien, cherche et poursuis la paix.

Les yeux du Seigneur se tournent vers les justes ; son oreille est tendue pour écouter leurs cris.

Mais Il fait front à ceux qui font le mal, et raye jusqu’à leur souvenir.

Psaume 34

HUMILIATION

1

Toi qui tiens dans ta main la profondeur de l'homme, mets en nous aujourd'hui le levain du Royaume.

Tu dévoiles à nos yeux l'océan de ta grâce.

Sois pour nous l'horizon; viens briser nos impasses.

En Jésus le Seigneur tu nous dis ta Parole : que l'Esprit dans nos coeurs démasque les idoles.

2

«Si vous saviez le don de Dieu !»

Seigneur, nous oublions si souvent l'aventure extraordinaire que tu nous proposes de vivre.

Seigneur, prends pitié !

«Quiconque boit de cette eau aura encore soif»

Seigneur, nous buvons souvent des eaux frelatées : aie pitié !

«L'eau que je lui donnerai deviendra une source jaillissante pour la vie éternelle»

Seigneur, nous étouffons si souvent la source que tu as mise en nous !

Seigneur, aie pitié !

Signes

3

Seigneur, tu creuses en nous le désir de ton eau vive ; mais il nous arrive de nous impatienter et de récriminer contre toi et contre ceux qui ont mission de nous conduire.

Seigneur, tu nous donnes la fraîcheur de ton eau vive ; mais les obstacles de nos routes menacent notre fidélité et notre persévérance.

Christ, tu veux faire de nous des sources d'eau vive au profit de tous ; mais nous regrettons ce qu’il faudrait abandonner pour te suivre.

Tu nous charges de faire jaillir tes sources d'eau vive au profit de tous ; mais nous regrettons ce que nous avons abandonné pour te suivre.

Seigneur, aie pitié de nous !

Cela

Cantique 424 § 1 & 3  "Entre tes mains j'abandonne"

PAROLES DE GRÂCE

1

À toutes celles et tous ceux qui ont soif d'autre chose.

A toutes celles et tous ceux qui s'ouvrent au don de Dieu et sont prêts à s'engager dans une autre manière de vivre, le Seigneur manifeste aujourd'hui sa miséricorde : il vous accorde son pardon et sa paix !

Cela

2

Ecoutez la Parole du Seigneur :

«Moi, votre Seigneur,  je sais bien quels projets je forme pour vous : je vous l'affirme, ce ne sont pas des projets de malheur, mais des projets de bonheur.

Je veux vous donner un avenir à espérer.  Si vous vous tournez vers moi, vous me trouverez.

Si vous me cherchez de tout votre coeur, je me laisserai trouver par vous.»

Jérémie 29,11-13

Cantique 615 § 1 & 3  "A mon Dieu je me confie"

 

CONFESSION DE FOI

Je crois en Dieu, le Père,

même lorsqu'il est contesté, il prend soin de son peuple et l'aide à traverser tous ses déserts.

Je crois en Jésus-Christ, le Fils,

il nous montre que le don de Dieu est vraiment gratuit et il nous permet de marcher dans l'espérance.

Je crois en l'Esprit saint,

don de Dieu répandu dans nos coeurs pour que nous devenions nous-mêmes des sources jaillissantes de vie nouvelle.

Je crois que l'Église est la communauté de ceux qui adorent Dieu en esprit et en vérité.

C'est le lieu où tous, même les athées, peuvent rencontrer Dieu.

Cantique  272 § 1 & 2  "Toute ma vie"

Annonce de loffrande

Quand nous donnons, quand nous renonçons, quand nous partageons, nous créons en nous de l'espace pour que l'amour de Dieu puisse s'y déverser en abondance.

C'est maintenant que nous voulons recueillir l'offrande.

PRIÈRE  d'OFFRANDE

1

Seigneur, tu es devant nous comme Moïse devant le rocher : tu nous regardes et tu attends.

Fais jaillir de nos cœurs de pierre les ressources merveilleuses de l'amour gratuit, de ta tendresse.

Par Jésus...

2

Tu vois, Seigneur, ces biens que nous avons rassemblés près de ta table.

Ils expriment, bien maladroitement, bien pauvrement, ce qui est au fond de nos coeurs : notre confiance, notre amour, notre abandon.

Reçois-les dans ta grâce et fais-en des moyens de témoigner de ton amour, de transmettre ton appel.

Par Jésus...

ILLUMINATION

1

Dieu notre Père, tu es la source de tout amour et de toute paix et tu nous offres inlassablement ton pardon.

Lorsque la route nous paraît longue et aride, tu viens toi-même nous rafraîchir par ta Parole.

Donne-nous de trouver en Jésus la source qui nous fait vivre, Il est vivant avec toi et avec l'Esprit saint maintenant et pour toujours.

Signes 1999

2

Seigneur, fais-nous trouver le puits où tu nous attends à chaque étape de notre vie.

Que ton Esprit nous donne de ne connaître d'autre soif que celle de ta Parole, car tu as la Parole de la vie éternelle

3

Seigneur, tu consens à nous demander ce dont tu es toi-même la source : car tu veux avoir besoin des hommes.

Tu creuses patiemment les terrains de nos désirs, le puits d'une autre soif.

Montre-nous où jaillit ton eau vive et nous marcherons, au soleil de ta Parole, sur la route, qui mène à la Pâque de Jésus...

Lectures Les onglets sont actifs

Exode 17, 3-7 ©NBS

L'eau de Massa et Meriba

3Là, le peuple avait soif, le peuple maugréait contre Moïse. Il disait : Pourquoi donc nous as-tu fait monter d'Egypte, si tu nous fais mourir de soif, moi, mes fils et mes troupeaux ? 4Moïse cria vers le SEIGNEUR : Que dois-je faire pour ce peuple ? Encore un peu, et ils me lapideront ! 5Le SEIGNEUR dit à Moïse : Passe devant le peuple et prends avec toi des anciens d'Israël ; prends aussi ton bâton, avec lequel tu as frappé le Nil, et tu t'avanceras.6Quant à moi, je me tiens là, devant toi, sur le rocher, en Horeb ; tu frapperas le rocher, il en sortira de l'eau, et le peuple boira. Moïse fit ainsi, sous les yeux des anciens d'Israël. 7Il appela ce lieu du nom de Massa (« Provocation ») et Meriba (« Querelle »), parce que les Israélites avaient cherché querelle, et parce qu'ils avaient provoqué le SEIGNEUR, en disant : Le SEIGNEUR est-il parmi nous ou non ?

Romains 5, 1-8 ©NBS

La paix avec Dieu

1Étant donc justifiés en vertu de la foi, nous sommes en paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ ; 2c'est par son entremise que nous avons eu, par la foi, accès à cette grâce dans laquelle nous nous tenons, et que nous mettons notre fierté dans l'espérance de la gloire de Dieu. 3Bien plus, nous mettons notre fierté dans les détresses, sachant que la détresse produit l'endurance, 4l'endurance une fidélité éprouvée, et une fidélité éprouvée l'espérance. 5Or l'espérance ne rend pas honteux, puisque l'amour de Dieu a été répandu dans notre cœur par l'Esprit saint qui nous a été donné.

6En effet, lorsque nous étions encore sans force, le Christ, en son temps, est mort pour des impies. 7 À peine mourrait-on pour un juste ; peut-être quelqu'un aurait-il le courage de mourir pour un homme bon. 8Or voici comment Dieu, lui, met en évidence son amour pour nous : le Christ est mort pour nous alors que nous étions encore pécheurs. 9A bien plus forte raison, maintenant que nous sommes justifiés par son sang, serons-nous donc sauvés de la colère par son entremise ! 10Car si, lorsque nous étions ennemis, nous avons été réconciliés avec Dieu au moyen de la mort de son Fils, à bien plus forte raison, une fois réconciliés, serons-nous sauvés par sa vie. 11Bien plus, nous mettons notre fierté en Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ, par qui maintenant nous avons obtenu la réconciliation.

Jean 4, 4-42 ©NBS

Jésus et la Samaritaine

1Jésus ayant su que les pharisiens avaient entendu dire qu'il faisait et baptisait plus de disciples que Jean, 2— en fait, ce n'était pas Jésus lui-même qui baptisait, mais ses disciples — 3il quitta la Judée et retourna en Galilée.

4Or il fallait qu'il passe par la Samarie.

5Il arrive donc dans une ville de Samarie nommée Sychar, près du champ que Jacob avait donné à Joseph, son fils. 6Là se trouvait la source de Jacob. Jésus, fatigué du voyage, s'était assis tel quel au bord de la source. C'était environ la sixième heure.

7Une femme de Samarie vient puiser de l'eau. Jésus lui dit : Donne-moi à boire. 8— Ses disciples, en effet, étaient allés à la ville pour acheter des vivres. — 9La Samaritaine lui dit : Comment toi, qui es juif, peux-tu me demander à boire, à moi qui suis une Samaritaine ? — Les Juifs, en effet, ne veulent rien avoir de commun avec les Samaritains. — 10Jésus lui répondit : Si tu connaissais le don de Dieu, et qui est celui qui te dit : « Donne-moi à boire », c'est toi qui le lui aurais demandé, et il t'aurait donné de l'eau vive. 11— Seigneur, lui dit la femme, tu n'as rien pour puiser, et le puits est profond ; d'où aurais-tu donc cette eau vive ? 12Serais-tu, toi, plus grand que Jacob, notre père, qui nous a donné ce puits et qui en a bu lui-même, ainsi que ses fils et ses troupeaux ? 13Jésus lui répondit : Quiconque boit de cette eau aura encore soif ; 14celui qui boira de l'eau que, moi, je lui donnerai, celui-là n'aura jamais soif : l'eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d'eau qui jaillira pour la vie éternelle.15La femme lui dit : Seigneur, donne-moi cette eau-là, pour que je n'aie plus soif et que je n'aie plus à venir puiser ici. 16— Va, lui dit-il, appelle ton mari et reviens ici. 17La femme répondit : Je n'ai pas de mari. Jésus lui dit : Tu as raison de dire : « Je n'ai pas de mari. » 18Car tu as eu cinq maris, et celui que tu as maintenant n'est pas ton mari. En cela tu as dit vrai. 19— Seigneur, lui dit la femme, je vois que, toi, tu es prophète. 20Nos pères ont adoré sur cette montagne ; vous, vous dites que le lieu où il faut adorer est à Jérusalem. 21Jésus lui dit : Femme, crois-moi, l'heure vient où ce ne sera ni sur cette montagne ni à Jérusalem que vous adorerez le Père. 22Vous, vous adorez ce que vous ne connaissez pas ; nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs. 23Mais l'heure vient — c'est maintenant — où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité ; car tels sont les adorateurs que le Père cherche. 24Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l'adorent l'adorent en esprit et en vérité. 25La femme lui dit : Je sais que le Messie vient — celui qu'on appelle Christ. Quand il viendra, lui, il nous annoncera tout. 26Jésus lui dit : C'est moi qui te parle.

27Là-dessus arrivèrent ses disciples, qui s'étonnaient de le voir parler avec une femme. Toutefois aucun ne dit : « Que cherches-tu ? » ou : « De quoi parles-tu avec elle ? » 28La femme laissa donc sa jarre, s'en alla dans la ville et dit aux gens : 29Venez voir ! Il y a là un homme qui m'a dit tout ce que j'ai fait ! Serait-ce le Christ ? 30Ils sortirent de la ville pour venir à lui.

31Pendant ce temps, les disciples lui disaient : Rabbi, mange ! 32Mais il leur dit : Moi, j'ai à manger une nourriture que, vous, vous ne connaissez pas. 33Les disciples se disaient donc les uns aux autres : Quelqu'un lui aurait-il apporté à manger ? 34Jésus leur dit : Ma nourriture, c'est de faire la volonté de celui qui m'a envoyé et d'accomplir son œuvre. 35Ne dites-vous pas, vous, qu'il y a encore quatre mois jusqu'à ce que vienne la moisson ? Eh bien, je vous le dis, levez les yeux et regardez les champs : ils sont blancs pour la moisson. Déjà 36le moissonneur reçoit un salaire et recueille du fruit pour la vie éternelle, pour que le semeur et le moissonneur se réjouissent ensemble. 37En cela, en effet, ce qu'on dit est vrai : L'un sème, l'autre moissonne. 38Moi, je vous ai envoyés moissonner ce qui ne vous a coûté, à vous, aucun travail ; d'autres ont travaillé, et vous, vous êtes arrivés pour recueillir le fruit de leur travail.

39Beaucoup de Samaritains de cette ville-là mirent leur foi en lui à cause de la parole de la femme qui rendait ce témoignage : Il m'a dit tout ce que j'ai fait. 40Aussi, quand les Samaritains vinrent à lui, ils lui demandèrent de demeurer auprès d'eux ; et il demeura là deux jours. 41Ils furent encore beaucoup plus nombreux à croire à cause de sa parole ; 42ils disaient à la femme : Ce n'est plus à cause de tes dires que nous croyons ; car nous l'avons entendu nous-mêmes, et nous savons que c'est vraiment lui le sauveur du monde.

Cantique avant la prédication : 620 § 1, 2 & 3   "Mon Sauveur, je voudrais être"

PRÉDICATION (...)

 

Prière

Seigneur, qu’il nous est si difficile de ne pas juger, ou d’accepter de dépendre de quelqu’un !

Ou d’accueillir l’étrangère comme une promesse.

Qu’il nous est difficile d’être humble et accueillant !

Tu nous donnes l’exemple d’une vraie rencontre, d’une rencontre en vérité, d’une adoration qui n’a pas

besoin de lieu saint, car elle célèbre la vie.

Merci

Permets que nous ayons aussi assez confiance en toi et en ton amour, puisqu’il précède le nôtre,

Permets que la vérité nous rende réellement libres.

Guide-nous sur la trace de tes pas, dans la sincérité et la confiance

Et que la source de ton eau vive coule en nous !

Prière PPT 2011 d’après Eva Nocquet

Notre Père, tu sais  la faiblesse de notre foi.

Elle n'est parfois qu'une malheureuse illusion.

Elle peut n'être qu'un triste paravent cachant notre paresse.

Notre paresse  à transformer la terre.

Cachant aussi nos détresses impuissantes, nos révoltes, légitimes ou illégitimes, ou nos épuisements dans ce monde où pourtant les déserts sont appelés à refleurir.

Père, nous t'en prions, chaque matin tu renouvelles tes bontés, chaque nuit tu veilles sur nos sommeils, que chacune de nos journées s'ouvre à ton esprit d'amour !

Change nos critiques envers nos proches en intercession bienveillante et miséricordieuse.

Vivifie notre espérance, tu restes le même, hier, aujourd'hui, éternellement.

PPT 2005  d'après  Pierre Merlet

Le don de Dieu pour ses enfants est sans mesure.

Tournons-nous vers Lui et prions-le avec confiance.

Seigneur, nous avons faim et soif de ta présence, ici et maintenant.

Garde-nous attentifs et vigilants pour te reconnaître.

Nous avons faim et soif de ta Parole pour aujourd'hui.

Suscite dans l'Église des porteurs de la Bonne Nouvelle, Nous  t'en prions, Seigneur !

Nous avons faim et soif de ton amour et de ta bonté.

Sois proche  des personnes seules et désabusées, Nous  t'en prions, Seigneur !

Nous avons faim et soif de ta vie éternelle.

Fais jaillir la joie du royaume dans notre monde blessé ; nous  t'en prions, Seigneur !

Oui, Seigneur, toi seul peux combler l'attente des humains.

Nous te bénissons pour la source de ta vie : tu la fais naître en nous, aujourd'hui et toujours, intarissable …

D'après Signes 1999

Cantique 430 § 1 & 2   " Tu m'as aimé, Seigneur …"

Introduction à la CÈNE

Que la paix du Seigneur soit avec nous tous !

Pardonnons-nous mutuellement, comme Dieu nous pardonne en Christ !

Nous disons merci pour Jésus-Christ,

C'est en le rencontrant que nous trouvons la vie.

Il est venu pour servir et il a été au service de la volonté de Dieu.

PREFACE

Vraiment, il est juste et bon de te bénir, Dieu vivant, en Jésus, le Christ, le Sauveur du monde.

Quand il demanda à la Samaritaine de lui donner à boire, Jésus nous a révélé ta soif à toi, Père céleste.

Il nous a révélé de quel don tu veux nous combler, aujourd'hui encore.

Jésus partageait tellement ton désir d'éveiller la foi dans les cœurs qu'il a fait naître en cette femme la source qui  jaillit en vie, pour toujours.

Oui nous te disons merci, aujourd'hui encore, tu veux nous donner l'eau vive.

Tu veux la faire jaillir en chacun de nous.

C'est pourquoi nous voulons t'adorer, nous joignons notre voix à celle de la Samaritaine, à celles des apôtres et de tous les croyants  de tous les temps et nous disons: Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !

D'après Signes 1999

2

Tu es vraiment saint, toi la source de toute espérance et de toute sainteté, jamais nous ne saurons assez louer le don que tu nous fais, jamais nous ne dirons assez notre joie.

Béni sois-tu de faire de nous un peuple de marcheurs, de pèlerins, tu le nourris de manne et le désaltère avec l'eau du rocher.

Merci de nous avoir réunis sur cette route qui mène vers Pâques, et merci pour cette étape réconfortante autour de ta table !

Cela

3

C'est vrai, Seigneur, tu es vraiment digne d'être loué !

Tu mérites que l'on redise tes bienfaits.  Car tu ne te laisses pas arrêter par notre obstination, et tu n'es jamais déçu par nos échecs.

Alors que tout semblait perdu et que ton peuple s'éloignait de toi, tu as envoyé Jésus pour être le vrai homme accomplissant vraiment ton commandement d'amour.

A la croix, tu as réuni la justice et le pardon, et c'est ça la grande merveille.

C'est ça la chose étonnante que toi seul pouvais inventer et réaliser.

Nous sommes pleins d'étonnement.  Et pleins de reconnaissance.

Et nous te disons : «Bénis sois-tu, toi, vraie source de l'amour et de la vie !».

Cantique  317 § 1  "Laisserons-nous à notre table …"

INSTITUTION

Faisons tous silence devant le Seigneur !

Pour qu'au cours de nos marches dans nos déserts nous ayons toujours nourriture et boisson en suffisance, Jésus, le soir où il fut livré, prit le pain...

A la veille de mener à son terme son service total,afin d’accomplir jusqu’au bout la tâche qu’il avait acceptée, Jésus prit le pain ...

Prière

1

En Jésus qui marche sur nos routes, nous célébrons, Dieu notre Père, l'amour gratuit que tu offres à tous. En Jésus, vivant par delà la mort, nous proclamons la solidité de notre espérance.

Par Jésus vivant en nous par son esprit,  nous entrons dans l'échange et l'amour partagé.

Quand l'esprit frappe nos coeurs de pierre, Il les fait battre à ta mesure !

Viens, Seigneur, animer les eaux stagnantes de nos médiocrités et fais faillir en nous la source de la vie éternelle !

Cela

2

Seigneur Jésus, tu as dit : « Ma nourriture, c'est de faire la volonté de mon Père qui est dans les cieux ».

Donne-nous de communier, non seulement à ton corps et à ton sang, mais surtout à ta volonté et à ton amour.

C'est ainsi que nos vies seront remplies et réussies.

Cantique  317 § 5 "Laisserons-nous à nos églises"

INVITATION

1

Seigneur, avec ce pain et ce vin, nous te présentons les faims et les soifs des humains de ce temps.

Que ton Esprit vienne nous combler de ses dons et creuser en nous la faim de ton pain de vie,

Jésus, le Christ, notre Seigneur.

Signes 1999

2

Tant qu'il restera une larme sur le bord de tes yeux, tant que le désert n'aura pas, au fond de toi, tari les sources, Tu seras proche du coeur de Dieu.

N'y a-t-il pas cette larme dans tes yeux ?

Tant qu'il restera un sourire sur le bord de tes lèvres, tant que l'amertume n'aura pas, au fond de toi, fermé les portes, Tu seras proche de Dieu. .

N'y a-t-il pas ce sourire sur le bord de tes lèvres ?

3

Celui qui mange ce pain n'aura plus jamais faim.

Celui qui boit cette coupe n'aura plus jamais soif.

Le corps et le sang de Christ sont les vrais dons de Dieu.  Venez...

COMMUNION

Nous rompons le pain, c’est la communion au corps du Christ.

Jésus a donné sa vie pour nous, Il la met en nous, pour que notre vie devienne sienne.

Nous disons merci pour la coupe, c'est la communion au sang du Christ, la nouvelle alliance, ce sang a été versé pour nous.

Par cette alliance qu'Il renouvelle sans cesse, Jésus-Christ fait couler en nous sa vie, comme un sang nouveau, comme un vin de fête, pour que notre vie devienne sienne, dans l’espérance et dans l’amour.

PRIÈRE

Père céleste, La Parole de Jésus, et son corps partagé, ont apaisé notre soif et nourri notre faim.

La Samaritaine a trouvé en Jésus la source  d'eau vive, donne-nous de devenir les témoins contagieux de ton amour pour rafraîchir ceux que nous rencontrerons.

Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.

Signes 99

A2

Le Seigneur lui-même nous a appelés à la louange :

Nous sommes le peuple de son amour.

Ensemble, bénissons-le et rendons-lui grâce pour cette communion :

O Dieu, tu es béni éternellement !

Tu nous guides à travers nos déserts.  Tu apaises notre soif d'éternité.

Bénis sois-tu Seigneur !  Ton espérance ne saurait décevoir.

Ton amour est versé dans nos coeurs par l'Esprit saint qui nous est donné.

Tu nous accompagnes et fais de nous tes enfants.

Bénis sois-tu, Seigneur, de nous permettre de redire ensemble...

NOTRE  PÈRE….

EXHORTATION

Chaque jour de la semaine, tout comme aujourd'hui : si vous entendez la voix du Seigneur, n'endurcissez pas votre coeur !

Alors la grâce vous accompagnera de jour en jour, et vous avancerez dans la paix que donnent l'amour et l'espérance !

La grâce est avec ceux qui aiment le Seigneur Jésus-Christ, c’est inébranlable !

Cantique 160   "Notre Dieu est délivrance"

 

Stats

Affiche le nombre de clics des articles : 542250